paris-ruegg1

francoisruegg-black

expo-francoisruegg_parisFrançois Ruegg joue, dans la série d’objets présentée ici, de l’ambiguïté entre les formes suggérées et le sens qu’on leur prête. Moulages tendus à craquer de légumes gainés de noir, de blanc ou de métal, ouverts parfois sur un éclat de couleur vive, ces Contre-natures mortes incarnent à merveille le séduisant attrait des interprétations fallacieuses.  Suzanne  Rivier